La Wallonie vient de ratifier, à l’unanimité, l’accord de Paris. Très bien ! Mais le problème principal est que les engagements des différents pays ne permettent pas de réaliser l’objectif qui est annoncé, reconnu et réaffirmé par la COP de Marrakech, à savoir un maximum de 2° Celsius et si possible plus bas. (Et d’ailleurs, au niveau mondial, avec les engagements concrets déjà pris on sera plutôt à 3,5 ou 4 !)

Pour y arriver, il faut que la Wallonie réalise des efforts complémentaires bien plus importants et aille vers une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre. En 2050 les sociétés industrielles devront avoir été décarbonées. Ecolo (par la voix de Philippe Henry) demande que la Stratégie de développement durable de la Wallonie soit plus claire, avec un calendrier précis, et associe le budget, les politiques transversales, l’écologie industrielle, la planification des zonings, le développement durable, la politique des déchets et l’aménagement du territoire.

Or, depuis deux ans, le Gouvernement fait le contraire. Il a reporté les objectifs renouvelables, il a diminué les primes pour les économies d’énergie, il a fait reculer l’éolien pour lancer un projet de grande centrale biomasse importée, il a diminué le budget des transports en commun !

Hélène Ryckmans, députée régionale

Share This