Grace au travail parlementaire et à la pression citoyenne poussent, la proposition CDH-PS ne passera pas en catimini. La vigilance reste de mise!

La majorité cdH-PS voulait discrètement modifier deux articles du Code forestier. Deux « petits » articles…lourds de conséquences. Si la proposition était passée, la Région pouvait alors vendre -sans passer par l’accord du Parlement – des parcelles de forêt wallonne de plus d’un hectare et autoriser des ventes de gré à gré sur des coupes futures de bois. Les écologiques ont immédiatement identifié le risque. Celui de voir des forets domaniales gérées durablement et dans un souci de multifonctionnalité, passer entre les mains de gestionnaires soucieux de la seule rentabilité économique.

Par la voix d’Hélène Ryckmans, Ecolo a tiré la sonnette d’alarme. Les associations et scientifiques ont dénoncé les dangers de la proposition cdH-PS, les citoyens se sont quant à eux mobilisés en masse pour refuser que l’on dilapide ainsi nos forets wallonnes (courriers adressés à tous les parlementaires, partage de ces alertes).

Face à la pression, le Ministre Collin (cdH) a proposé le gel de cette proposition de décret, alors que quelques jours avant…il affirmait en commission ne pas très bien comprendre les craintes d’Ecolo, souhaitant que la proposition de décret puisse évoluer favorablement et même rapidement. Le revirement du Ministre est clairement le fruit de cette mobilisation massive.

La mobilisation citoyenne et une opposition parlementaire vigilante et active peuvent empêcher un coup de force en catimini ! Il faut toutefois rester vigilants car le texte est seulement gelé et la coalition PS & cdH n’a pas encore abandonné son projet !

Share This