En septembre 2016, le 1er Proxibus intercommunal de la Province parcourait ses premiers kilomètres, assurant la liaison entre Chastre, Mont-Saint-Guibert et Louvain-la-Neuve. Un an plus tard, le petit bus est devenu grand et son public s’élargit encore grâce à des horaires adaptés.

« Alors que dans la première mouture du projet purement guibertin, on tablait sur une moyenne de 6, on est aujourd’hui à 70 voyageurs par jour. », souligne Philippe Evrard, bourgmestre de Mont-St-Guibert, commune dont émanait la demande initiale. « C’est un véritable succès, poursuit David Da Camara, échevin d’OLLN. Pour les trois communes, cela correspond à de nombreuses voitures en moins sur nos voiries saturées aux heures de pointe. »

Le public, majoritairement scolaire, devrait encore s’élargir puisque les horaires ont été adaptés – pour la seconde fois – afin de répondre le plus possible aux attentes des usagers et, notamment, des personnes qui se déplacent vers l’Axis Parc et les autres parcs économiques de LLN.

« Nous espérons que ce projet inspirera d’autres communes à travailler ensemble, et notamment avec le TEC, pour la mobilité, souligne Philippe Evrard. Les pouvoirs publics peuvent agir, mais cela peut aussi venir d’initiatives privées, comme c’est le cas de la ligne 11 qui permet de rejoindre la Gare d’Ottignies depuis le Parc Fleming, Einstein et l’Axis Parc avec des horaires et une fréquence correspondant aux horaires des travailleurs. »

Share This