Le 25 octobre, le processus de fusion des intercommunales IBW et IECBW et ses premiers résultats seront présentés à tous les conseillers communaux du BW. Ecolo y soulèvera des questions importantes sur des choix qui n’ont pas encore été tranchés.

Retrouvez notre dossier complet en fin d’article

1. La méthode : absence de concertation

Cette fusion est un événement-clé en terme de réforme du paysage des outils publics. Pourtant, la décision a été prise en toute opacité par MR et PS. Les communes n’ont pas été impliquées en amont, ni même les CA des intercommunales concernées !

2. Les choix de gouvernance : INBW doit être un exemple

Dans quelques semaines, le Règlement d’ordre intérieur de INBW sera discuté. Et donc les enjeux de gouvernance. Le mode de gouvernance de l’IECBW est plus démocratique que celui de l’IBW. Il doit être privilégié et renforcé. Nous demandons des garanties sur le rôle et la composition du CA, les rémunérations, et le rôle de contrôle des Conseils communaux et assemblées générales.

3. Les économies d’échelle : 1+1 = 2,5 ?

INBW devrait coûter au moins autant que IBW et IECBW réunis. Quid de l’objectif d’efficacité et de rationalisation des outils publics ? Par contre, si INBW crée de  services pour les communes, citoyens et entreprises, un surcoût budgétaire serait justifiable. INBW peut en profiter pour se spécialiser et relever les défis du développement durable.

4. Nouveaux services aux communes, citoyens et entreprises

– Déchets : poubelles à puce sur tout le BW, ramassage des organiques et leur valorisation.
– Epuration : traitement des hormones, perturbateurs endocriniens, médicaments,… non traités par les mécanismes actuels. Rénovation et optimisation du réseau d’égouttage centenaire. Raccordement au réseau des eaux usées. Utilisation d’eau de pluie. Lutte contre les inondations.
– Développement économique : expertise en économie circulaire. Stratégie d’implantation d’activité économique en ville et sur sites désaffectés ou vides. Ecozoning comme règle de base.
– Service d’étude : pour permettre aux communes des études fiables, rapides et flexibles.
– Mobilité : outils d’évaluation d’impact « mobilité » de projets d’urbanisme ou d’infrastructures. Expertise et conseil aux communes en matière de mobilité durable.
– Accompagnement des communes dans leur stratégie « SMART-cities ».
– Rationalisation : intégration Sedifin et Sofinpro.

Télécharger notre dossier complet (PDF)

Share This