Notre ambition est de construire la mobilité du XXIe siècle autour de l’axe central que constituent les transports en commun.  Prendre le bus ou le train, c’est l’occasion de partager au quotidien des rires et des sourires, une histoire ou… une place, en profitant de la sérénité de se laisser conduire. Les écologistes croient fermement au principe de partage comme avenir et condition d’une mobilité durable et ambitieuse. « Ce défi, aussi exaltant que nécessaire, ne peut voir le jour que grâce à tous ceux qui utilisent les transports en commun au quotidien. » précise Marianne Saenen

Plus que jamais, nous nous engageons à leurs côtés pour réclamer des transports en commun plus fréquents, plus de places assises, des horaires respectés, des informations en temps réel, des tarifs accessibles à tous et des gares et des arrêts bien entretenus. « C’est finalement assez logique, indique Laurent Heyvaert. Si l’offre de transports en commun est développée et facile à utiliser, on choisira le train ou le bus. A Tubize, par contre, la SNCB a diminué le nombre de trains, du coup, on a moins de navetteurs. Par contre, là où la SNCB a augmenté son offre, le nombre de navetteurs a augmenté. » 

Pour Ecolo Bw, il faut des offres tarifaires intégrées qui facilitent l’usage de différents modes de déplacement. « En Bw, par exemple, une formule de type City Pass, comme proposée dès juin à Liège et Charleroi, mais couvrant toute la zone du Bw: un seul pass permettant d’emprunter le bus et le train sur tout le Bw avec un prix plus avantageux qu’un abonnement normal. » indique Sophie Agapitos. Autre piste : utiliser l’énorme potentiel offert par les nouvelles technologies mobiles et par l’open data qui permettent de disposer d’informations en temps réel. « Et surtout en favorisant tous les modes de déplacement partagés (voitures et vélos partagés notamment) qui vont réduire le nombre de véhicules nécessaires », précise Hadelin de Beer

Le 19 février : Lieux de distribution

ATTENTION : cette année, la St Valentrain tombe le 19 février !
En Brabant wallon, 7000 cartes-postales et chocolats seront distribués par militants et mandataires de 11 groupes locaux.

  • Braine-l’Alleud de 7h à 8h30 : gare de Braine-l’Alleud
  • Chastre et Blanmont de 6 à 8h : gares
  • Court-Saint-Etienne de 9h à 11 h : gare
  • La Hulpe de 7h20 à 8h20 : gare de La Hulpe
  • Mont-St Guibert  de 6h20 à 9h : gare de Mont-St-Guibert
  • Perwez  de 7 à 8h : Chapelle de Bonne-Espérance (N 29, Thorembais-Saint-Trond)
    Grand-Place de Perwez
    rond-point N29-N243 (Thorembais-Saint-Trond)
  • Rixensart et Genval de 7 à 8h45 : gares
  • Tubize  à partir de 6h : gare de Tubize
  • Waterloo de 7 à 8h30 : gare de Waterloo
  • Wavre  de 7h à 8h30: gares de Wavre, de Limal et de Profondsart
  • Ottignies  de 7 à 9h: gare d’Ottignies : de 7h00 à 9h00
  • Louvain-la-Neuve de 7 à 9h : gare
Share This