ECOLO et Groen remercient chaleureusement le personnel des trains, trams, métros et bus pour avoir transporté les usagers dans des circonstances difficiles, en pleine pandémie.

« En tant qu’usager.e.s au quotidien des transports en commun, nous avons pris l’habitude de remercier les voyageurs lors de la Saint-Valentrain. Par leur choix de mobilité, ils contribuent en effet à protéger notre planète et notre santé. Cette année, nous voulons mettre tout le personnel des transports publics à l’honneur. Même au plus fort de la pandémie, ils ont assuré leurs missions et permis aux Belges de se déplacer en toute sécurité quand c’était nécessaire», déclarent les Coprésidents d’Ecolo: Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane.

Georges Gilkinet, Ministre de la Mobilité : « en ce jour de Saint-Valentin, je souhaite dire un tout grand MERCI aux cheminots qui depuis le début de la crise sanitaire veillent à faire rouler les trains: les accompagnateurs.trices et les conducteurs.trices de train, mais également toutes les personnes de l’ombre dont le rôle est tout aussi essentiel comme les technicien.ne.s, les aiguilleurs.euses, les ingénieurs et les informaticien.ne.s. Votre engagement a permis à de nombreuses personnes de se rendre au boulot pour faire face à la crise. Vous nous avez fait redécouvrir la Belgique. De jour, de nuit, par temps de neige, de pluie ou sous la chaleur, vous assurez le service. En tant qu’usager des trains, je vous en suis reconnaissant. En tant que Ministre de la Mobilité, je veux vous accompagner pour continuer à offrir le meilleur aux voyageurs ».

Les transports en commun jouent très clairement un rôle de premier plan dans la transition vers une Belgique plus verte et plus durable. Ils sont un élément indispensable, le maillon principal, d’une mobilité durable et apaisée. Mais il y a plus. En raison du Covid, nous ressentons plus que jamais ce que le voyage peut signifier : la liberté d’aller où on le désire. Les transports publics jouent aussi ce rôle et le joueront encore plus à l’avenir. Nous soutenons par exemple le retour des trains de nuit pour pouvoir voyager en Europe et réduire d’autant les vols de courtes distances.

Si notre attention doit être centrée sur les utilisateurs, la condition préalable est de bénéficier d’un personnel qui est valorisé et se sent bien dans son travail à la STIB, au TEC, à De Lijn ou à la SNCB. « C’est la raison pour laquelle nous demandons au Ministre de la Mobilité de se concentrer sur le voyageur dans le prochain accord de gestion entre la SNCB et le gouvernement, mais aussi d’avoir une attention particulière pour les besoins des employés chaque fois que nécessaire », concluent les Coprésidents d’Ecolo.

Share This