La majorité provinciale MR-PS a décidé de diminuer la dotation accordée à l’intercommunale sociale du Brabant Wallon (ISBW). Dans un contexte social aggravé par la crise Covid, Ecolo Brabant wallon invite la majorité à assurer à l’ISBW des moyens suffisants afin de poursuivre et étendre ses services

Ce n’est un secret pour personne, l’ISBW qui est aujourd’hui surtout active en matière d’accueil extra scolaire et de la petite enfance, connaît des difficultés financières structurelles depuis longtemps. « Lors de sa participation à la majorité provinciale entre 2006 et 2012, Ecolo avait contribué à améliorer la situation financière de l’intercommunale en pérennisant son financement, rappelle Coralie Vial, coprésidente Ecolo BW. Ceci permettait de garantir durablement les services fournis puisque la Province du Brabant wallon est un des principaux soutiens financiers de l’ISBW. »

Par ailleurs, depuis la mise en place du nouveau CA suite aux dernières élections, une réflexion de fond a été menée, sans concession, sur la situation de l’intercommunale, les pistes pour assurer un équilibre budgétaire structurel et envisager un redéploiement des activités de l’intercommunale. Hélas, la majorité provinciale a décidé de diminuer la dotation à l’ISBW de 5% en 2021 et à nouveau de 5% en 2022. Ceci n’est pas sans conséquence. D’une perte cumulée de 1.9M€ à l’horizon 2023, on passe à 2.1M€ et ce déficit atteindrait 3.4M€ en 2025.

« La décision de la majorité provinciale -composée des libéraux et des socialistes –  de diminuer son soutien à l’SBW rend plus difficile la possibilité d’atteindre un équilibre budgétaire structurel. Mais au-delà de ça, cela met un point final au redéploiement de l’intercommunale pour répondre à des besoins sociaux qui ne sont actuellement pas rencontrés dont ceux des seniors, la lutte contre la précarité alimentaire et l’aide aux sans-abri.» enchaîne Laurent Heyvaert .

La difficulté apparemment insurmontable pour la Province de trouver des solutions pour assurer l’équilibre budgétaire de l’ISBW nous paraît difficilement acceptable. Comment le PS peut-il justifier un tel abandon de l’intercommunale sociale ? D’autant que nous apprenons que dans le même temps la Province du Brabant wallon mobilise 10 Millions € pour la relance économique et que ce montant semble ne pas avoir été totalement utilisé. Pour Thierry Meunier, chef de groupe Ecolo au conseil provincial,  « Il est donc possible, même avec l’obligation de financer les zones de secours, de dégager des moyens ou de réfléchir à une autre répartition sans pour autant léser l’un ou l’autre secteur. Il s’agit de veiller à une juste distribution des moyens ce qui implique aussi une réflexion sur les priorités. Lors du budget 2021, nous avions proposé un amendement pour doter l’ISBW de moyens suffisants pour continuer ces missions essentielles. »

« Ecolo BW veut trouver des solutions. Cependant, nous ne nous sentons aucunement liés à ces décisions provinciales dont nous subissons les conséquences. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons approuver un rapport de gestion qui présente, du fait de ces décisions de la majorité provinciale, des perspectives budgétaires forcément catastrophiques. Nous demandons avec insistance que la majorité MR-PS réexamine sa position quant au financement de l’ISBW » conclut Coralie Vial.

Share This